Accident de car sur la route Napoléon

Publié le par Clement

Non, il n y a pas de route Napoléon en Argentine! Mais je viens de voir sur internet le terrible accident qui venait d'arriver entre Gap et Grenoble  sur une descente réputée très dangereuse.
Ici en Argentine, on ne met plus les accidents de micros (bus à deux étages pour la plupart) en première page, car sinon on ouvrirait tous les jours dessus. Non, peut être pas tous les jours mais depuis que je suis là il y a bien eu une bonne vingtaine ou trentaine d'accidents mortels de car. Coupable : la conduite en Argentine. De tous les pays qui ont des statistiques à peu près fiables, l'Argentine est le pays avec les routes les plus dangereuses. Je vous dis ça seulement après avoir voyagé un mois en bus !
Mais bon, moi j'étais sur des routes peu fréquentées.

Ici, pour passer le permis, pas besoin de cours  dans une auto-école, on passe un test sur un circuit (oui, sur un circuit, sans circulation) et on doit payer quelque chose comme 5 euros.
Si vous connaissez quelqu'un vous pouvez même vous passer du test et acheter directement votre permis.
Je me demande vraiment pourquoi j'ai passé mon permis en France (8 mois, 2 échecs a la conduite) alors qu'une journée ici aurait été suffisante! 
Dans certaines provinces du pays pas besoin de test, on va juste demander son permis comme sa carte d'identité.
Et après le gouvernement s'étonne du nombre d accidents sur les routes !
Déjà, la moitié des voitures circulant ici ont plus de 15 ans et sont donc dépourvues de ceintures de sécurité.
Après, les panneaux de signalisation ont pour objectif la décoration des routes argentines.
Et enfin, le marquage des voies au sol ne sert tout simplement à rien. La Panam(ericana), l'autoroute qui sort de Bs As a 6 voies mais il y a le plus souvent 8 voitures de front, avec les arrêts d'autobus fréquents, les accidents aussi. Car ici pour doubler il suffit de klaxonner et on double soit par la gauche soit par la droite, ça dépend de la place dont on dispose.
De toute façon, pourquoi respecter le code de la route vu qu'il n y a pas de contrôles de police?
En effet la police fait des barrages, mais toujours aux mêmes endroits (sorties des villes, carrefours importants,....). Donc pas trop de quoi s en faire!

Mais l'esprit Sarkozy arrive aussi en Argentine (élection présidentielle approchant) et on voit arriver les premiers radars automatiques, Seulement ici, soit les plaques d'immatriculation sont tellement sales qu'elles en deviennent indéchiffrables, soit elles sont absentes (plus simple) !
Enfin voilà un petit état succinct de la sécurité routière en Argentine.

Publié dans experiment

Commenter cet article

tilly 01/08/2007 14:23

Evidemment c'est "no comment" qu'il fallait lire !
La contagion peut-etre (no offense!).
Pour les lecteurs de Clement : il nous a prevenu par mail qu'il allait lui etre difficile de se connecter au net pour nous donner des nouvelles, maintenant qu'il est a Los Polvorines. Patience...

tilly 29/07/2007 22:36

no coment ;)